Orgonothérapie médicale

L’orgonothérapie médicale est le résultat de l’évolution progressive des découvertes de Wilhelm Reich. Elève de Freud cherchant à améliorer la technique psychanalytique, Reich découvrit que le caractère représente la principale résistance au démasquage des sentiments, des souvenirs et des impulsions inconscientes, qui sont le moteur des troubles nerveux (anxiété, dépression, attaques de paniques, etc.). La cuirasse caractérielle, une manière automatique et chronique de réagir au monde extérieur, est un véritable mur de défense de l’inconscient.

La technique psychanalytique dut donc s’adapter à cette découverte, attachant plus d’attention au caractère des patients, et, par là, à leur manière d’être (excessivement éduqués, excessivement mal élevés, rigides, obséquieux, arrogants, etc.). Reich appela cette nouvelle forme de psychanalyse l’Analyse du caractère. Celle-ci se centrait sur la mise en évidence des traits de caractère des patients qui réagissaient avec des réponses émotionnelles intenses de rage, d’angoisse ou de pleurs.

Ces réactions permirent à Reich d’entrevoir le rôle du corps dans les troubles nerveux, et en particulier celui de la cuirasse musculaire (nuque rigide, poitrine gonflée, gorge nouée, colonne vertébrale arquée, etc.), corrélat incontournable de la cuirasse caractérielle. Dès alors, sa technique impliqua la musculature et tout le système nerveux végétatif du patient (c’est-à-dire la partie du système nerveux non contrôlée par la conscience, qui module la respiration, les battements cardiaques, la sexualité, les émotions, mais aussi les rêves). Ceci se faisait en stimulant la respiration et en travaillant directement sur les muscles impliqués dans la cuirasse musculaire. L’Analyse du caractère devint ainsi la Végétothérapie.

La découverte du rôle de la sexualité et de l’orgasme comme régulateurs de l’énergie psychique de l’organisme (seuls les patients ayant une vie sexuelle satisfaisante maintenaient durablement le bien-être acquis à travers la thérapie) et par la suite, la véritable objectivation expérimentale de cette énergie psychique qu’il appela énergie orgonique, contrainrent Reich à changer à nouveau le nom de sa technique qui fut rebaptisée Orgonothérapie médicale.

L’orgonothérapie médicale est une thérapie qui implique la « psyché » (perceptions, émotions, sentiments, rêves, mémoire et conscience) et le « soma » (musculature, système nerveux végétatif, système vasculaire, système hormonal et système immunologique). Pour cette raison, elle est une prérogative des médecins spécialisés en médecine interne et/ou en psychiatrie, qui sont soumis à une formation orgonomique spécifique selon les directives de l’American College of Orgonomy.

  1. Orgonothérapie médicale: Orgonothérapie physicale, le Medical DOR-buster
  2. Orgonothérapie médicale: Orgonothérapie physicale, l’accumulateur orgonique
  3. Orgonothérapie médicale: Orgonothérapie psychiatrique

Articles

Clinical Cases